Don't Miss

4 solutions pour favoriser la réussite au féminin en Côte d’Ivoire

Qui mieux que des femmes pour identifier les conditions de la « réussite au féminin »? C’est à cette problématique que répond l’enquête réalisée par EverJobs Côte d’Ivoire auprès des femmes actives portant sur « la réussite au féminin en Côte d’Ivoire ». Au delà des informations sur le parcours professionnel, cette enquête met en exergue quatre solutions pour favoriser la réussite au féminin en Côte d’Ivoire.

A travers un questionnaire en ligne, EverJobs Côte d’Ivoire a donné la parole 303 femmes ivoiriennes travaillant dans des entreprises afin d’en apprendre davantage sur leurs ambitions et leur volonté / capacité à concilier vie personnelle et carrière. Comme fallait s’y attendre, la totalité des répondantes travaille principalement dans les métiers « supposément » ouverts aux femmes comme dans l’ordre: le Marketing, la Comptabilité/Finance, le Management et l’Administration. La grande majorité des femmes interrogées a un niveau d’étude de BAC+3 et plus (85,2%) avec un niveau d’expérience de 1 an et plus (85,2%).

Les critères qui ont motivé leur choix de parcours professionnel ne sont pas les mêmes que ceux qui détermineront leur futur choix de carrière. En effet, alors que le facteur déterminant pour le choix du parcours professionnel est la passion, le critère pour choisir le prochain emploi reste le challenge pour 20 % des femmes. A travers ce critère, il s’agit de pouvoir faire ses preuves pour les jeunes et, pour les moins jeunes de ne pas stagner aux mêmes postes.

Les défis rencontrés dans le parcours professionnel sont à la fois externes comme le contexte social, l’environnement de travail et internet comme le complexe infériorité. Mais d’une façon générale, à l’analyse des avis des femmes, les freins à leur carrière prennent une forme très personnelle, et par conséquent parfois contradictoire.

Pour relever ces défis qu’elles ont identifiés, les femmes interrogées suggèrent quatre pistes de solution : éveiller le potentiel des femmes dès le plus jeune âge et les accompagner à développer leur leadership, promouvoir l’égalité des chances à travers un cadre pénal, aménager le code du travail pour tenir compte exigences sociétales qui pèsent sur les épaules des femmes et Avoir le soutien du conjoint.

Pour ces femmes, relever ces défis leur permettront d’apporter, mieux que les hommes, un plus dans les entreprises. En effet, elles estiment que leur sensibilité, leur professionnalisme, leur capacité à influencer et leurs personnalités fortes les différencient des hommes et leur permettront de mieux réussir qu’eux.