Don't Miss

Afrique de l'ouest: une typologie des pays connectés

L’analyse des données de la Banque Mondiale sur les Utilisateurs d’Internet (pour 100 personnes) sur la période allant de 2008 à 2011 nous a permis de dresser une typologie des pays connectés dans la région Ouest africaine. Cette analyse révèle aussi l’existence d’une fracture numérique entre les pays de l’Afrique de l’Ouest.

Ces données concernent douze pays de la zone Ouest africaine à savoir le Bénin,  le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Gambie,le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Nigéria, le Sénégal et le Togo.

BM_I

Les pays peuvent être repartis en trois catégories. Dans le peloton de tête, nous avons le Nigéria et le Sénégal. Ces deux pays que nous désignerons par « pays bien connectés » de la zone Ouest Africaine ont des taux d’utilisateurs d’Internet supérieurs à 15% (2010, 2011 pour le Sénégal). Au milieu, nous avons, le Ghana et la Gambie que nous désignerons par « pays moyennement connectés« . Ces deux pays ont des taux d’utilisateurs compris entre 5 et 15%. A la queue, nous avons les « pays peu connectés » qui sont: le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger et le Togo. Dans ces pays, les taux d’utilisateurs d’internet sont nettement en dessous de 5%.

Par ailleurs, l’analyse de ces données révèlent l’existence d’une fracture numérique dans la zone Ouest Africaine. En effet, d’un côté nous avons 4 pays (33%) don les taux d’utilisateurs d’internet sont au dessus de 5%, et de l’autre,  8 (67%) qui ont des taux d’utilisateurs d’internet nettement en dessous de 5%.