Don't Miss

Bénédicta TIE : au Lycée Sainte Marie, on nous apprend à avoir confiance en nous

Quand j’ai été approchée pour rédiger ces quelques lignes que vous êtes certainement entrain de lire en ce moment je n’ai pas pu m’empêcher de m’exprimer en ces termes: “ waou!!” Eh oui waou, parce qu’il y a tellement de choses à dire sur cette école qui vous laisse à jamais une trace indélébile.

De l’extérieure, c’est l’un des établissements les plus mitigés ou que dis-je mystifiés du territoire ivoirien. Dehors, tout le monde veut connaître ou découvrir le secret de réussite de cet établissement. Les hypothèses à ce sujet sont légions. D’aucuns vous diront que les sujets des examens nationaux sont communiqués aux élèves à l’avance, d’autres par contre affirmeront que le second examen blanc était le mythique examen qu’il ne fallait sous aucun prétexte divulgué etc etc…Faîtes y un tour ou encouragez une personne de votre entourage à y faire rien qu’un seul trimestre et je suis certaine que votre opinion changera de manière drastique. Aujourd’hui c’est le coeur ouvert et la tête très haute que je veux vous parler de mon ancien lycée qui si vous l’aviez deviné est le Lycée Sainte Marie de Cocody.

Ce lycée a vu le jour grâce à une dame du nom de Madeleine Danielou. Sa vision a trouvé l’assentiment de L’Etat ivoirien. Ainsi, en 1962 le Lycée s’établissait dans la commune de Cocody. Sa gestion fut confiée à la communauté Saint François Xavier. Madeleine Danielou avait une vision, celle de regrouper dans un environnement des jeunes filles de toutes religions confondues en vue de les former à être des femmes accomplies, des élites de demain. Ce rêve s’est réalisé et se perpétue malgré le temps à en juger les résultats toujours excellents. En 2007, notre taux de réussite au BAC toutes séries confondues était estimé à plus de 99%. En 2015, l’on a enregistré un taux de réussite de 100% aussi bien au BAC qu’au BEPC.

Je suis de la promotion 2007, que nous avons baptisé « promotion Espérance » et mon objectif à travers cette contribution est de vous donner le secret de réussite du Lycée Sainte Marie. Et le voici: « Mettez des personnes dans les conditions qu’il faut et elles vous produiront le résultat escompté ». En d’autres termes, il n’y a rien de sorcier. Les résultats du Lycée Sainte Marie ne sont que le fruit des efforts consentis par chaque partie : l’administration scolaire, les enseignants, les élèves et leurs parents.

Au corps enseignant, il est exigé des enseignements de qualité. Nous nous amusions à dire parfois que seuls les meilleurs professeurs dans leur domaine étaient affectés à Sainte Marie. Au delà de leur savoir-faire émérite, le corps professoral est composé de personnes qui ont embrasé cette carrière par passion , des personnes qui ont une conscience professionnelle accrue et qui ont l’amour de partager leurs connaissances à des jeunes filles qui ont soif d’apprendre. A côté de cela, vous avez une administration dynamique et soucieuse du bien-être de chaque élève peu importe son bord social. L’année scolaire commence le premier jour de la rentrée pour finir le dernier jour comme signifié par le ministère. Chaque trimestre, vous avez pour chaque niveau et chaque matière les jours de devoir bien définis par semaine sans compter les interrogations qui se font librement en fonction du feeling du professeur. Au second cycle, par exemple, les devoirs sur table qui se font sans surveillance aucune se déroulent sans qu’aucune des filles ne songe à ouvrir un document quelconque. On nous apprend à être autonome et à avoir l’amour du travail bien fait. Que dire, des rencontres que l’administration organise périodiquement avec les parents d’élèves en vue de suivre le travail de leurs enfants à la maison. Il arrive parfois que devant le travail passable d’une élève l’on fasse appel à la sociologue pour essayer d’en déceler la cause. Le Lycée Sainte Marie est l’un des rares établissements en Côte d’Ivoire qui n’est pas secoué par les mouvements de grève aussi bien au niveau des enseignants que des élèves. Par exemple en 2005/2006 devant les nombreuses grèves qui ont secoué le système éducatif, le Lycée Sainte Marie a été le seul établissement à signer une pétition à l’unanimité pour ne pas être touché par les vents de grève.

Au Lycée Sainte Marie, il est obligatoire pour toutes les filles de faire la sieste avant les cours de l’après midi. Tous les sports classiques y sont pratiqués depuis la natation, la gymnastique, le sprint, le volley, le basket, le hand-ball et j’en passe. A Sainte Marie, nous étudions la coopérative( on nous apprend à aimer le travail de la terre nourricière), la musique , les arts plastiques, la couture, l’économie sociale et ce jusqu’en fin de votre cursus scolaire. Un point d’honneur est mis sur le style vestimentaire. Avoir une apparence soignée et sobre est très important pour une fille. Nous sommes éduquées à la protection de l’environnement. Ainsi, vous verrez chaque fille provenant de ce lycée, prendre le soin de ranger son papier mouchoir utilisé, ou l’emballage d’un aliment qu’elle aura consommé dans un petit coin de son sac en attendant de le mettre dans une poubelle. On nous apprend à prendre appui sur Dieu, car la spiritualité a une place de choix en témoignent les cours d’éducation religieuse effectués chaque lundi après midi. Toutes les religions sont respectées au point où celles qui ne se retrouvaient pas dans les religions révélées optaient pour reviser leurs cours à ces heures là. L’internat est ouvert en début de chaque année pour faciliter le déplacement de toutes celles qui habitaient loin ou qui avaient besoin d’un cadre propice à l’étude.

Au Lycée Sainte Marie, les examens nationaux du BEPC et du BAC se préparent dès le premier jour de l’année. Il n’est donc pas question de se surmener en fin d’année. Les professeurs sont tenues de nous exercer à tous les sujets et je tiens à le répéter à tous les sujets qui puissent exister ici comme à l’étranger. Au final, nous avions le background nécessaire pour affronter tout type de sujet qu’on pourrait éventuellement rencontrer à l’examen. Comme le dirait les psychanalystes: « on ne naît pas intelligent, on devient intelligent ». Ce qui rejoint ma citation de départ, mettez vos élèves dans les conditions qu’il faut et ils vous produiront les meilleurs résultats. On ne peut que réussir dans un environnement où le maître mot reste “succès” et dans lequel on ne cesse de vous répéter que vous êtes la “crème” de l’éducation nationale.

Il y a donc derrière le succès du Lycée Sainte Marie de Cocody, un véritable management, un excellent coaching de développement personnel en vue de vous apprendre à travailler sous pression, à avoir confiance en vos capacités, à extérioriser ce que vous avez de beaux en vous, à avoir la maîtrise de soi et surtout à être des gagnantes.

Je voudrais m’arrêter sur ces quelques lignes qui j’espère vous seront bénéfiques et dire que seul le travail paye.

Bénédicta TIE est Responsable Marketing Communication chez Expertiz & Stratégie IT et Promotrice PME