Don't Miss

BTS 2016: la biométrie pour enrôler et contrôler les candidats

En Côte d’Ivoire, l’utilisation de la biométrie pour enrôler et le contrôler est l’une des innovations majeures dans les nouvelles procédures d’organisation de l’examen du BTS. C’est ce qui ressort de la rencontre de présentation et d’échange sur les nouvelles procédures d’organisation du BTS qui a eu lieu ce lundi 25 Avril 2016.

De cette rencontre de présentation et d’échanges sur les nouvelles procédures d’organisation du BTS présidée par Mme le Ministre Bakayoko-Ly Ramata, l’on peut retenir 8 étapes majeures dans la procédure d’organisation du BTS.

1- Création d’une commission de reforme et d’organisation du BTS : Cette commission aura pour mission la reforme, l’organisation, et l’amélioration chaque année suite à une évaluation externe des procédures d’organisation des examens du BTS.

2- Inscription en ligne avec un contrôle de la fiabilité des informations enregistrées par les candidats au moyen d’un nouveau système d’information en liaison avec plusieurs base de données pour recouper les informations avant de les valider.

3- L’enrôlement et le contrôle biométrique : Il sera procédé à un enrôlement biométrique de l’ensemble des candidats à l’examen du BTS. Cette base de données biométrique servira le jour de l’examen à faire le contrôle des candidats et s’assurer que celui qui compose et bel et bien le candidat à l’examen.

4- Modernisation des choix, du tirage et du conditionnement des sujets : Tout ceci sera dans un environnement sécuritaire et isolé pour écarter toute source de fraude sur les épreuves.

5- Retrait des convocations en ligne avec un code délivré par les établissements d’origine des candidats officiels : Ce permettra de s’assurer que ces candidats sont régulièrement inscrits et ont suivit les cours dans une école avant les examens.

6- Anonymat électronique :Le compostage et l’anonymat manuel sera remplacé par un anonymat électronique pour plus de fiabilité et de contrôle et éviter les manipulations humaines.

7- Correction : Mise en place et décentralisation des jurys de correction.

8-Jurys de délibération : Mise en place des jurys de délibérations, chaque centre aura un jury avec une réelle autonomie et un pouvoir de contrôle des feuilles de copies et des notes saisies et un pouvoir de délibération.

Source MESRS