Don't Miss

Cameroun: Software Freedoom Day avec la communauté Ubuntu

Le samedi 21 septembre c’est le jour choisi pour célébrer les logiciels libres à travers le monde. Pour cette année, j’ai la chance de partager ces journées avec la communauté Ubuntu du Cameroun. Et pour la journée du 21 septembre 2013, elle m’a demandé d’exposer sur l’expérience de la Côte d’Ivoire en matière de logiciels libres pour l’éducation.

Le programme des SFD du Cameroun

Le programme des SFD du Cameroun

Mes propos tourneront autour des différents billets partager sur ce blog et en rapport avec la thématique.

Ainsi, d’entrée de jeux, je dirai pourquoi est il si important pour que nos pays se tournent vers les solutions libres en éducation. Et au delà de l’argumentaire économique, je mettrai en avant les valeurs d’éthique et de citoyenneté qu’incarne les logiciels libres. Mais, je dirai aussi qu’il importe de ne pas opposer systématiquement logiciels libres et logiciels propriétaires dans l’éducation mais de jouer sur leur complémentarité en profitants de forces de chacun.

En terme d’expérience du libre en éducation en Côte d’Ivoire, je parlerai d’abord du projet Sankoré qui s’il est bien mené peut être une porte d’entrée du libre dans le système éducatif. Ensuite, je parlerai de l’initiative Jerry qui prends de l’ampleur en Côte d’Ivoire et qui peut être un atout dans le cadre de la mise en oeuvre du projet Sankoré. Enfin, je brosserai le projet (en gestation) Jerry Mlearning qui consiste à utiliser une plateforme de e-learning libre utilisant les potentialités du téléphone mobile pour la produire des ressources éducatives libres (RELs).

En gros vous avez déjà une idée de mon intervention pour ce samedi 21!