TICEDUFORUM
Don't Miss

Causes des échecs aux examens en Côte d'Ivoire, de la prise en compte du cadre de vie des apprenants

Tout a été presque dit sur les causes réelles ou supposées des résultats catastrophiques des examens à grand tirage en Côte d’Ivoire. Ainsi, on a beaucoup parlé des infrastructures, des modèles pédagogiques, des matériels didactiques, de la motivation des enseignants et aussi de la tricherie. Mais on a peu ou pas du tout parlé du cadre de vie des apprenants. Ce cadre vie fait référence aux conditions de vie de l’apprenant dans la ville ou il est scolarisé.

Jusqu’à un passé récent, une grande majorité des apprenants des Lycées et Collèges de Côte d’Ivoire pouvait rester soit chez un parent, soit chez un tuteur, soit à l’Internant. Et pour une minorité qui n’avait pas cette chance, les parents louaient des chambres. Ces cadres de vie permettait plus ou moins aux apprenants de se consacrer à leurs études dans des conditions acceptables.

Aujourd’hui la réalité est tout autre. En effet, avec la fermeture des internats et le manque de tuteurs, les apprenants semblent livrés à eux même. Ainsi, la majorité des apprenants aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays loue des chambres. Cette situation a amplifié la construction de résidence surtout pour les jeunes filles, qui de l’avis d’expert du Ministère de l’éducation nationale ressemblent à des ‘maisons closes’ pour des personnes nanties. Dans un tel cadre de vie, l’apprenant est le plus souvent préoccupé par des considérations existentielles que ses études.

Dans ces conditions actuelles de dégradation du cadre de vie des apprenants Ivoiriens, comment pourrait on s’attendre à de bons résultats aux examens de fin d’année? Les résultats du Lycée Sainte Marie de Cocody et de l’EMPT de Bingerville mettent en relief l’importance du cadre de vie de l’apprenant dans la réussite scolaire. Ces résultats devraient pourvoir guider le Ministère dans les actions à mettre en oeuvre pour l’amélioration des résultats aux examens de fin d’année.