Don't Miss

Côte d'Ivoire : 3 défis pour une éducation émergente en 2020

Photo: blog des élèves maître du Cafop Aboisso

Alors que ce lundi 15 septembre 2014 est la date de la rentrée des classes pour l’année scolaire 2014-2015, les statistiques scolaires 2013-2014 du Ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique (MENET) laissent entrevoir trois défis majeurs de l’éducation en Côte d’Ivoire.

 

La restitution des statistiques scolaires 2013-2014 a été faite par la Direction de la Planification, de l’Evaluation et des Statistiques (DPES)  lors d’un atelier le mercredi 14 mai 2014 à l’hôtel TIAMA. Si ces statistiques font ressortir des avancées notables du système éducatif sur certains indicateurs tels le taux brut de scolarisation, le taux brut d’admission, etc., ils laissent entrevoir un certain nombre de défis majeurs pour le système éducatif ivoirien. Parmi ces défis, l’ont peut noter le phénomène des grossesses en milieu scolaire, l’équipement en bibliothèque scolaire et l’équipement en salle multimédia pour la mise en œuvre de la politique e-Education.

 

Selon les chiffres de la DPES, l’on recence pour 2013-2014, 1334 cas de grossesse dans le primaire et 897 cas dans le secondaire. Si la région du bas Sassandra avec 262 est la plus touchée au primaire, c’est celle des montagnes qui est la plus touchée au secondaire avec 452 cas. En Côte d’Ivoire, seulement 6% des écoles du primaire et 38% du secondaire sont dotées de bibliothques scolaires. Par ailleurs, aucune école primaire n’est dotée de salle multimédia contre seulement 18% des écoles du secondaire.

 

Au regard de la politique e-Education pronée par le Gouvernement, les chiffres sur les équipements des écoles en salles multimédia semblent très alarmants. En effet, ils mettent en exergue les difficultés dans la mise en œuvre du programme TICE dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire de la Côte d’Ivoire. Ainsi, alors  qu’en septembre 2012 les TICE ont été admises comme discipline dans les programmes de l’enseignement primaire et secondaire, ces chiffres viennent confirmer que sa mise en œuvre dans les classes reste encore problématique. .

 

Si nous voulons émerger en 2020, il semble important et urgent que le Gouvernement de la Côte d’Ivoire puisse faire face à ces trois défis identifiés ci dessus. En effet, de la qualité de notre système éducatif dépendra la qualité et la pertinence de notre émergence. Et adresser chacun des trois défis identifiés permettra d’améliorer en grande partie la qualité de notre système éducatif.