Don't Miss

Côte d’Ivoire : Comment transformer une salle multimédia scolaire en lieu de vie et d’éducation?

Le Gestionnaire de la Salle Numérique du Lycee Municipal Djibo Sounkalo de Bouaké

De plus en plus d’entreprises du secteur privé dotent des établissements d’enseignement primaire, secondaire et universitaire de la Côte d’Ivoire de salle multimédia avec accès à Internet. Dans le contexte éducatif  ivoirien marqué par la rareté des ressources éducatives dans les bibliothèques et le phénomène du broutage, il semble important de transformer ces lieux d’accès des apprenants à Internet en lieux de vie et d’éducation.

Du fait de l’absence des TIC dans les salles de classes en Côte d’Ivoire, les salles multimédia scolaires ont un rôle qui va au-delà du simple lieu d’accès à Internet. Elles deviennent des prolongements de l’espace d’éducation qu’est la salle de classe. Il paraît alors important de mettre en place une certaine politique pour une gestion efficace de cet outil éducatif. De l’expérience acquise de deux années de formation des gestionnaires des salles « Génération Numérique » de la Fondation MTN Côte d’Ivoire, je puis dire que pour tirer profit des salles multimédia en milieu scolaire il faut entre autre:

Mettre en place d’un Comité de Gestion : son rôle est de donner les grandes lignes pour l’exploitation de la salle multimédia. Ce rôle me semble surtout capitale pour la mise en place d’un modèle économique en vue de la maitenance et la pérénisation de l’outil. Dans la cadre du projet Génération Numérique, ce comité, représentatif surtout au niveau genre, est dirigé par le Directeur/Proviseur de l’école ou son représentant. Parmi les membres, figurent des représentants des apprenants, des représentants des enseignants ou formateurs et des représentants des parents d’élèves.

Désigner un Gestionnaire(*) : choisi de préférence parmi les enseignants disciplinaires ou les personnels d’encadrement de l’établissement ayant une bonne connaissance des TIC, il est responsable devant le Comité de Gestion de la gestion au quotidien de la salle. La préférence pour un enseignant ou un personnel d’encadrement s’explique par le fait qu’il a déjà une formation en Science de l’Education, une bonne connaissance de l’établissement et est salarié du public. Après sa désignation, cet Gestionnaire devra suivre séminaire de renforcement de capacité comme le fait depuis deux années la Fondation MTN dans le cadre de son projet « Génération Numérique ». Cette formation en plus de lui donner des outils pour la gestion de la salle, devra l’initier aux usages pédagogiques des outils du Web 2.0 (Réseaux sociaux, blog, etc.). A la fin de ce séminaire de renforcement de capacité, le Gestionnaire devra être capable d’élaborer un programme d’activités qu’il présentera devant le « Conseil de Gestion ». Ce programme d’activité devra mettre un point d’honneur sur la formation des acteurs : apprenants, enseignants, personnels administratifs et d’encadrement. Il devra aussi être capable d’élaborer un règlement intérieur, une charte d’utilisation et un emploi du temps pour l’exploitation de la salle multimédia. Il est important que ce emploi du temps tienne compte de l’emploi du temps officiel des enseignements dans l’établissement et aussi, des questions de genres et des personnes à besoins spécifiques. Un point d’honneur sera mis sur l’implication des élèves dans l’exploitation de la salle à travers la mise sur pied de clubs éducatifs. Dans le cadre du projet «Génération Numérique», il est exigé aux Gestionnaires la mise sur pied d’un club Génération Numérique dans leurs établissements respectifs. La mise en réseau des Gestionnaires pour un partage d’expérience est d’une importance capitale. Et dans le cadre de la formation des Gestionnaires des salles Génération Numérique, un groupe secret Facebook a été crée. Ce groupe leur permet aujourd’hui de s’entraider, de partager des astuces et des bonnes pratiques pour une gestion efficiente de leur salle.

Pour une question d’efficacité dans ses activités, le Gestionnaire devrait (je dis bien devrait) avoir, à défaut d’un statut particulier, des possibilités de décharge horaire hebdomadaire. Cette question pourra être reglée au cas par cas  selon les besoins de chaque établissement scolaire.

Un apprenant qui netooie la Salle Génération Numérique du Collège Moderne du Plateau

Un membre du club Génération Numérique du Collège Moderne du Plateau qui nettoie la salle multimédia

L’expérience entreprise depuis deux années avec la Fondation MTN Côte d’Ivoire dans le cadre de son projet « Génération Numérique » semble aujourd’hui porté des fruits. Ces salles numériques sont devenues aujourd’hui des lieux de vie et d’apprentissage. En effet, à travers des ateliers de formation (réseaux sociaux, recherche sur internet, etc.) les gestionnaires des salles numériques encadrent les apprenants et les enseignants dans leurs usages des TIC dans le cadre des activités d’enseignement et d’apprentissage.

La Présidente du Club Génération Numérique du Lycée 1 de San-Pedro

La Présidente du Club Génération Numérique du Lycée 1 de San-Pedro

Comme l’a mentionné le Ministre des Postes et Télécommunication lors d’une conférence de presse, la majorité des salles numériques dans les établissements scolaires en Côte d’Ivoire sont du fait des entreprises du secteur privé. Il appartient aujourd’hui à ces entreprises de ne pas seulement équiper les écoles mais de former les gestionnaires pour une bonne exploitation des salles numériques. C’est en cela que le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Technique (MENET), à défaut de pouvoir animer ces genres de formation, gagnerait à encourager les entreprises donatrices à le faire.

(*) Le masculin est utilisé pour les besoins de simplification. Si non le choix des femmes Gestionnaires serait un atout pour encourager les filles à s’intéresser aux TIC.