Don't Miss

Côte d'Ivoire: des étudiants initient des formateurs aux logiciels libres

AUniv

La salle de conférences de l’Unité de Formation et de Recherche (UFR) Biosciences de l’Université Félix Houphouët Boigny a été le théatre d’une Install Party ce 12 mars 2014 à partir de 9h. Cette rencontre de plus de deux heures a réunie les Enseignants-Chercheurs de ladite UFR, les membres de l’Association Ivoirienne pour l’Intégration des TIC en Education (AIITICE), ceux de l’Association Ivoirienne pour Linux et les Logiciels Libres (AI3L).

 Les membres de l’AI3L ont entretenu les universitaires sur a philosophie des logiciels libres, la notion de distribution et les différentes façon de les installer sur un ordinateur. A la suite de cette présentation, des étudiants des Universités et Grandes écoles ont guidé les sept (7) Enseignants-Chercheurs présents dans la salle pour une installation d’une distribution Edubuntu sur un ordinateur temoin. Cette séance d’installation a été riche en échanges entre des formateurs devenus apprenants et des apprenants devenus formateurs pour la circonstance. Elle a aussi a été l’occasion pour les membres de l’AIITICE, d’entretenir les Enseignants-Chercheurs sur les usages pédagogiques des outils collaboratifs en ligne et du Cloud Computing.

A la fin de de la rencontre, chacun des sept (7) Enseignants-Chercheurs s’est vu attribué un tuteur, membres de l’AI3L, de façon aléatoire par un serveur Jerry et toutes les parties étaient heureuses. A commencer par l’AI3L parce qu’elle a pu franchir les portes d’une Université publique pour parler des Logiciels libres à des Enseignants-Chercheurs. Ensuite, les Enseignants-Chercheurs de l’UFR Biosciences qui savent desormais qu’avec les alternatives libres, ils n’ont plus besoin de travailler avec des licences piratées. Enfin, l’AIITICE, heureuse parce qu’elle est convaincue que desormais le problème des licences ne pouvait plus être une barrière à l’intégration des TIC dans l’éducation en Côte d’Ivoire de façon générale et dans l’enseignement supérieur de façon particulière. De plus, une franche collaboration entre les différentes communautés et les association était une des voies royales pour la réussite de l’intégration des TIC dans les systèmes éducatifs.

 Vue la demande expresse d’une Install Party faite par les étudiants de l’UFR Biosciences, il est clair que la rencontre du jour ne sera pas la dernière dans cette UFR. L’Install Party du jour donne le top départ d’une vaste campagne de sensibilisation du monde universitaire sur les logiciels libres.