Don't Miss

Côte d'Ivoire: le Gouvernement régularise 3000 enseignants volontaires

Une du Quotidient l'Expression du 5 Octobre 2013

Une du Quotidien l’Expression du 5 Octobre 2013

En cette journée mondiale des enseignants, le Gouvernement de Côte d’Ivoire vient de faire un geste en faveur de 3000 enseignants volontaires.

A la rentrée scolaire 2012-2013, face à au manque d’enseignants dans les classe, le Gouvernement de Côte d’Ivoire à travers le Ministère de l’Education et Nationale et de l’Enseignement Technique (MENET) avait lancé un appel pour le recrutement de 3000 diplômés des Universités. Ces enseignants volontaires avaient eu une formation accélérée d’un mois avant de joindre les classes. Une fois en poste, la Direction chargée de la formation continue du MENET avait poursuivi le travail d’encadrement.

Tenant compte de leur apport inestimable dans les résultats des examens de fin d’année 2013 et pour régler une situation qui aurait pu leur être préjudiciable, le Gouvernement vient de prendre la courageuse décision de leur régularisation. Cette situation que nous avions décrié dans un billet est en train de connaître un heureux dénouement. En effet, une source jointe au cabinet du MENET nous a confirmé cette bonne nouvelle. Ainsi, en ces moments où la masse salariale commence à devenir un poids dans les prise de décision, nous saluons cet acte du Gouvernement qui motivera ces jeunes enseignants. En fin, ces 3000 jeunes seront reconnus par la fonction publique et pourront avoir droit à une protection sociale. Ce qui n’était pas le cas lorsqu’il avait le statut d’enseignant volontaire.

Depuis hier, il est alors demandé à tous les enseignants volontaire de constituer un dossier qu’ils devront déposer auprès des Ressources humaines du MENET. La date limite pour le dépôt des dossier est fixé au 11 Octobre 2013.

La composition du dossiers:

– Une copie légalisée du diplôme

– Un certificats de Nationalité

– Un casier judiciaire

–  Un CV

– Un certificats de visite et de contre visite

– Un certificats de prise de service

– Une copie de la pièce d’identité