Don't Miss

Côte d'ivoire: l'Enseignement Supérieur, usine à fabriquer des chômeurs?

L’Agence de d’Etudes et de Promotion de l’Emploi (AGEP) vient de livrer les résultats  de son enquête emploi 2012. De façon générale, l’étude révèle que 12, 2% des jeunes  de 14 à 35 ans dont  9,7% d’Homme et 15% de Femme sont au chômage. De façon spécifique, l’étude fait ressortir un fort taux de chômage chez les diplômés de l’Enseignement Supérieur. En effet, la répartition du taux de chômage en fonction des diplômes donne: le Doctorat (04%), le Diplôme d’études approfondies (6,8%), la maîtrise (29,8%), le Dut (27,8%), le Bts (35,7%), l’ingénieur (21,3%), le Diplômes d’Etude Supérieure Spécialisée (23,8%) et le Master (42,9%).

Au vu de ces chiffres, l’on est en droit de se demander si l’Enseignement Supérieur de la Côte d’Ivoire n’est pas une usine à fabriquer des chômeurs. C’est dans ce sens que ces chiffres devraient interpeller.

D’abord le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS). En effet, en tant que premier concerné, ce Ministère devrait, au regard de ces taux, s’engager résolument à une réforme du Système d’Enseignement Supérieur (SES).  Et cette réforme devrait par exemple tenir compte du besoin exprimé par le bassin de l’emploi en Côte d’Ivoire et aussi intégrer des dimensions comme la formation à l’entrepreneuriat et à l’auto emploi. En plus du MESRS, ces chiffres devraient interpeller le Ministère de la Promotion de la Jeunesse des Sports et Loisirs (MPJSL) qui en dernier ressort reçoit tous les jeunes diplômés sortis du SES. Il faudra que ce Ministère mette en place des programmes de formation à l’entrepreneuriat et à l’auto emploi en direction de tous ces jeunes diplômés chômeurs. Enfin, ces chiffes devraient interpeller le Gouvernement. De sorte qu’en plus d’œuvrer pour la création d’emplois pour les jeunes, il devra aussi et surtout encourager la création d’emplois par les jeunes en mettant en oeuvre des mesures fiscales incitatives à leur endroit.

  • Ladji

    J’aime bien l’esprit de ce billet. Mais je n’approuve point la proposition de faire des diplomés des universités des redacteur en n’en point finir de Projets qui trouvent rarement des financements. Les Africains ne forment pas plus ques les pays Europeens, pourtant la barre du chomage vas rarement au dela des 2 chiffres pour certains pays.
    Jen e veux pas me laisser distraire. L’Etat a toujours les moyens. Imaginez des docteurs qui choment. diantre combien sont-ils qui sortent chaque année docteur des Universités pour que l’etat soit incappable de les Recruter. Argument classique Y A pas l’Argent et il n’ y aura jamais l’argent.

    Distration de distration.

    • Antoine MIAN, Ph.D.

      Je comprends bien ta frustration. Mais si tu remarques bien à la fin du billet je demande que l’état mette en place des mesures incitatives afin que les jeunes puissent être des créateurs d’emplois. Je sais que si l’état le veut, il le pourra. C’est juste une question de volonté et de vision. Car comme tu le dis si bien, l’Etat a toujours de l’argent…

  • Stephy

    JE SUIS BIEN D’ACCORD AVEC VOUS MAIS IL FAUT DIRE AUSSI QUE LES MOYENS FINANCIERS JOUENT EN QUELQUES SORTES UN ROLE TRES IMPORTANT DANS CETTE HISTOIRE ET LES PARENTS AUSSI CAR CEUX-CI TRES SOUVENT ENVOIENT LEURS ENFANTS VERS DES FILIERES QU’ ILS PREFERENT EUX. DONC COMMENT UNE PERSONNE N’AYANT PAS LES APTITUDES NECESSAIRES POURRAIT T-ELLE S INSERER DANS LE TISSU SOCIAL? C’EST D’AILLEURS POUR PALLIER A CE PROBLEME QUE L’ENFANT DOIT LUI MEME POUVOIR CHOISIR SA FILIERE ET LA MEILLEURE,CEPENDANT IL YA UN CABINET NOMME UNILYONE QUI A MIS EN PLACE UN NOUVEAU PROGRAMME DE FORMATION QUI EST LE BACHELOR EN MANAGEMENT,IL FAUT DIRE QUE CE PROGRAMME REPOND AUX ATTENTES DES BACHELIERS ET DE CEUX AYANT LE BTS OU LA LICENCE 2. IL CONSISTE A CONFRONTER LES ACQUIS THEORIQUES DE L’ETUDIANT A LA REALITE DU TERRRAIN ET S’ETALE SUR UNE DUREE DE 3 ANS AVEC 10 MOIS DE STAGES PRATIQUES CAR CE PROGRAMME EST PLUS AXE SUR LA PRATIQUE QUE LA THEORIE ET DES OPPORTUNITES D’ALLER POURSUIVRE LES ETUDES A L’ETRANGER ET MEME DE TRAVAILLER A L’ETRANGER. POUR PLUS D’INFORMATIONS VEUILLEZ VOUS RENDRE AU GROUPE INSTEC SITUE A TREICHVILLE ZONE 3 RUE DES CAROSSIERS FACE EQUIP GIMAT OU RENDEZ-VOUS SUR LE SITE SUIVANT:www.unilyone.com

    • Antoine MIAN, Ph.D.

      Merci pour ce lien. J’espère que beaucoup pourront grâce cette structure se trouver une place dans le bassin de l’emploie

  • Stephy

    Bien sur dans la mesure ou le programme mème accompagne les étudiants en fin de cycle dans la réalisation de leur projet ou leur donne la possibilité d’aller suivre le Master dans l’une des écoles partenaires qui sont au nombre de 15 dont 14 fancaise et une anglaise.Et le diplome est international l’étudiant a la possibilité de postuler pour un emploi dans les pays du réseau à savoir la FRANCE, l’ANGLETERRE,le TOGO,le CAMEROUN et la COTE D’IVOIRE.

    • Antoine MIAN, Ph.D.

      Un très programme qui me semble n’est pas trop connue des étudiants. Il faut peut être ne parler un peu plus

  • Pingback: Comment bien former aux métiers du Web ? | Ticeduforum()