Don't Miss

Facebook: paramètres et outils de confidentialité

Gérer son e-reputation et contrôler son image sur Facebook est possible. Voici quelques pistes pour configurer les paramètres de confidentialité.

Facebook est le réseau social le plus connu et le plus populaire avec plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde. Sa politique est très souvent controversée en matière de protection de la vie privée, notamment parce que les paramètres de confidentialité par défaut sont extrêmement laxistes et permissifs. L’utilisateur peut cependant maîtriser les paramètres généraux (journal, identification, pub, blocage…) ; la confidentialité des informations personnelles, les listes d’amis, les publications et les albums photo…

Les paramètres et outils de confidentialité 

Les paramètres de confidentialité se règlent dans le menu déroulant, que l’on obtient en cliquant sur l’icône vis dans la barre d’outils de Facebook ou directement sur le cadenas. Un écran comportant les 3 sections suivantes s’affiche : Qui peut voir mon contenu ? Qui peut me contacter ? Qui peut me retrouver avec une recherche ?

Qui peut voir mon contenu ?

Il s’agit ici de définir qui peut voir mes futures publications et ce que les gens peuvent voir de mes publications actuelles. De manière générale, nous pouvons choisir entre :

– « Public » : tout le monde peut voir ;

– « Amis » : seuls vos « amis » peuvent voir ;

– « Personnalisé » : après avoir cliqué sur « Personnalisé », une pop-up s’ouvre. Nous pouvons définir qui voit nos publications, autoriser tout le monde sauf X ou Y… Pour cela, il faut sélectionner « Amis » dans la zone « Montrer à ces personnes ». Puis, taper le nom d’un ami dans la zone « Ne pas montrer ce contenu à ».

Qui peut me contacter ?

Il s’agit de déterminer qui peut nous ajouter comme ami, envoyer des messages, et qui peut retrouver notre profil grâce aux adresses e-mail. Le choix proposé est : « Tout le monde » (par défaut) ou « amis et leurs amis ». Nous pouvons aussi filtrer les messages entre le filtrage de base et le filtrage strict.

Qui peut nous trouver avec une recherche ?

Il s’agit ici de donner l’accord ou non sur le fait d’autoriser les moteurs de recherche tels que Google à intégrer nos pages publiques Facebook. Par exemple, si une personne tape un nom sur Google, elle peut tomber sur la page publique Facebook de cette personne. Cette option peut être désactivée si souhaité.

Sur la barre de droite, d’autres paramètres de confidentialité comme « Journal et identification » et « Blocage » peuvent être modifiés.

Journal et identification

Ce sous-menu permet de décider qui peut publier dans notre journal, voir les publications de nos amis, et nous permet de contrôler la manière dont nous sommes identifiés sur nos publications et celles de nos amis.

Blocage

Ce menu permet de bloquer la visibilité du journal ou de l’identification aux utilisateurs. Les applications, évènements, etc., peuvent aussi être bloqués. Des questions ? Ne pas hésiter à se rendre sur le forum d‘OpenClassrooms.

Source: Le Point.fr