Don't Miss

Fatoumata Ba : l’entrepreneuriat via les TIC, véritable opportunité de création d'emploi en Afrique.

Jumi1a

Dans le cadre de la conférence des 25 Ministres du PQIP/DCTP sur l’emploi des jeunes en Afrique, qui s’est tenu cette semaine à l’hôtel du Golfe à Abidjan, Fatoumata Ba, Directrice de Jumia Côte d’Ivoire, a abordé le problème de l’insertion professionnelle des jeunes et de leur accès au monde du travail en évoquant l’entreprenariat via les nouvelles technologies comme solution à la création d’emploi en Afrique.

Au cours de la conférence des Ministres Africains de l’Emploi et la Formation Professionnelle, Fatoumata Ba a évoqué l’entreprenariat via les nouvelles technologies comme véritable solution durable pour lutter contre le chômage des jeunes en Afrique. En effet, selon elle « Aujourd’hui, le taux de pénétration internet s’élève à 16% en Afrique, avec 167 millions d’utilisateurs. Selon McKinsey Global Institute, le taux de pénétration internet atteindra près de 50%, et 600 millions d’utilisateurs d’ici 2025 en Afrique. De ce fait, l’entrepreneuriat via les nouvelle technologies constitue une réponse massive et innovante au problème de l’emploi des jeunes en Afrique ».

Elle a pris l’exemple de son entreprise JUMIA Côte D’Ivoire qui en un an seulement a créé près de 80 emplois directs, 100 emplois indirects et plus de 200 emplois en comptant tout l’écosystème impliqué (logisticiens, fournisseurs, etc). En vue de la démocratisation d’internet et de l’expansion du e-commerce en Côte d’Ivoire prévoit de continuer à recruter dans les mois et années à venir. La structure Africa Internet Holding (à laquelle JUMIA appartient), leader de l’internet en Afrique, déjà implantée dans plus de 20 pays en Afrique avec succès, a à elle seule créer plus de 2500 emplois depuis 2012 sur le continent Africain. L’impact d’internet est donc significatif en Afrique et ce n’est qu’un début. Les emplois créés autour de ce secteur permettront aux pays jeunes Africains d’accéder massivement à l’emploi et de bénéficier d’une formation pointue tout au long de leur parcours.

A noter que la conférence des Ministres Africains de l’Emploi et de la Formation Professionnelle se situe dans le cadre des activités du Pôle de Qualité Inter-Pays dans le domaine du Développement des Compétences Techniques et Professionnelles (PQIP/DCTP). Il rassemble les Ministres en charge de l’Emploi et de la Formation d’environ 25 pays, francophones, anglophones et lusophones issus des diverses sous-régions du continent. Son Excellence Monsieur Moussa Dosso, le Ministre d’État, Ministre de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Formation Professionnelle était présent, ainsi que ses homologues Africains du Maroc à l’Afrique du Sud, du Sénégal au Kenya.