Don't Miss

Florent Youzan: le « JERRY Do It Together », exemple d'appui stratégique à la formation par l’expérimentation.

im_age(*)«Dis-moi et j’oublie. Montre-moi et je me souviens. Implique-moi et je comprends», c’est en ces termes que Confucius présentait en lettres d’or sa vision de l’instruction, de l’éducation et du transfert de compétences. Beaucoup d’acteurs de l’innovation sociale et de l’intelligence collective ont fait de cette vision, un socle et c’est le cas des JerryMakers. Eux, ce sont des citoyens du monde, qui ont décidé de se battre pour la réduction de la fracture numérique et cela, en ré-conditionnant des ordinateurs dans des bidons avec du matériel de récupération. Ces ordinateurs conçus dans des bidons de 20 litres (Jerrycan) sont appelés des «Jerry Do It Together Nomad Server» et se nourrissent exclusivement de logiciels libres.

Les membres de la Communauté Jerry Clan qui constituent aujourd’hui une communauté libre, indépendante , compétence et ouverte, organisent régulièrement des workshop à travers le monde pour offrir à chaque personne les compétences de monter soi même son propre ordinateur. L’objectif de ces formations pratiques est de faire comprendre que le Jerry n’est pas normalisé mais se développe avec les contributions de toute la communauté. Chacune des formations, présente un autre aspect de l’apprentissage où l’apprenant au lieu de seulement recevoir du savoir, il partage son expérience, offre son dévouement, présente et met ses compétences au service des autres, et s’implique dans chaque tâche de l’atelier de conception du Serveur JERRY. Un point d’honneur est mis sur l’innovation sociale par la création collaborative et l’intelligence collective. Les apprenants ont la liberté de donner une âme à leur ordinateur et fixent selon leurs besoins et aspirations, l’usage qu’ils feront du JERRY conçu. L’ordinateur conçu est le reflet de chaque participant et reste dans une démarche d’architecture ouverte (Open Design).

Image
Certains apprenants venus par curiosité à ces ateliers ouverts, restent surpris par la particularité qu’enveloppent ces rencontres informelles, au cours desquelles la coproduction reste le dénominateur commun. Des techniques de coproduction sont enseignées avant le début de chaque workshop dont le déroulement est enrichi par des prises de notes et des documentations collaboratives. Chaque participant sort de ce workshop avec des ressources pratiques, qui font automatiquement de lui un formateur pour son entourage. Sa qualité de restitution du savoir-faire acquis lors des ateliers de fabrication de JERRY, est pour lui un indicateur clé de performance. C’est la technique de l’évaluation par la contribution.

Au lieu de subir désormais son informatique, l’apprenant créer ses propres outils et les surmontent dans un assemblage simple avec du matériel de récupération. Avec le serveur Jerry, ce bidon révolutionnaire, les étudiants découvrent des valeurs de l’Open source et des logiciels Libres. Ils se posent tous la question à savoir : que puis-je apporter à ma communauté après un JERRY Workshop ?

  • J’apprends avec les autres, donc je suis ouvert dans une démarche libre.

  • Je conçois mes Travaux Dirigés (TD) et mes Travaux Pratiques (TP) dans une intelligence collective avec les autres, donc je suis libre et ouvert.

  • Je m’amuse à reprendre tous mes gestes et techniques appris pendant le workshop Jerry car les logiciels libres et les équipements me sont accessibles.

  • Parce que je peux retrouver tout ce qu’il me faut pour la conception de mon Jerry dans le coin du quartier, donc je suis indépendant.

  • Je découvre de nouvelles fonctionnalités dans mon Jerry conçu, donc je suis libre

  • Je développe de nouveaux usages pour mon Jerry, donc je suis libre

  • Enfin, parce que je partage librement tout ce j’ai appris des autres pour permettre à d’autres étudiants de le répliquer, donc je suis un citoyen libre, indépendant et compétant.

Voici comment, simplement et humblement, la goutte d’eau redonne de la coloration aux fleurs. Le secret d’apprendre tout en évoluant ensemble.

Autrefois un frein pour la formation des jeunes, les outils sont aujourd’hui accessibles car recyclables et les Logiciels libres nous redonnent l’espoir et le pouvoir d’achat. Car ne pas acheter ou acheter à un prix insignifiant, c’est aussi avoir un pouvoir d’achat.

Aujourd’hui, en côte d’Ivoire certains étudiants, passés par les workshop Jerry, ont décidé de se prendre en charge, en organisant par équipes et par petits groupes, des Concours de conception de Jerry : appelé Jerry Marathon. Ces concours qui sont organisés par les étudiants et pour les étudiants sont une idée montée de toute pièce par ces apprenants d’un nouveau type. Ces compétitions ouvertes qui se déroulent sous la supervision des Jerrymarkers sont des formes de travaux dirigés et de travaux pratiques ouverts, publics, et accessibles à tous. Ce sont les étudiants qui choisissent leurs sujets pendant ces compétitions ouvertes, les développent, les implémentent et les mettent en production. Ils co-redigent en temps réel, la documentation complète de leurs travaux, pour permettre une réplication plus simple mais surtout à grande échelle. C’est cela la première récompense !

Dans un environnement complexe alimenté par un besoin constant d’adaptation pour donner une meilleure coloration à l’instruction et à l’éducation, essayer de nouvelles orientations depuis la base tout en donnant le pouvoir aux apprenants pourrait nous permettre d’atteindre des objectifs mesurables. Le « JERRY Do It Together » soutenu par une forte communauté libre et ouverte, est un tremplin pour l’apprentissage par expérimentation en Côte d’Ivoire. C’est le début d’une longue marche …

(*)Une contribution de Florent Youzan Co-Fondateur du Réseau AFRIWORKERS (Télétravail & Coworking) de Côte D’ivoire