Don't Miss

Gbich!: si tu broutes…tu seras mouton!

Lorsque les cybercafés, lieux d’accès public au cyberespace  sont détournés de leur nobles objectifs pour se transformer en des lieux de crimes, il faut le dénoncer. Chacun le fera à sa façon en utilisant ses armes et sa manière. Gbich, le journal de l’Humour le fait avec son arme à lui…l’humour. De tous temps, l’humour a toujours été un outil au service de l’éducation de la masse en mettant à nue les travers et les dérives. Bravo à Gbich pour cette UNE qui devrait être placardée devant tous les cybercafés et lieux publics d’accès à Internet.