Don't Miss

Genre et TIC en Afrique : une Alliance pour former plus de 600 000 femmes en ligne sur 3 ans

Alliance

Un partenariat public-privé entre USAID, NetHope, Intel Corporation, World Pulse, World Vision, UN Femmes, et Women in Technology in Nigeria pour combler le fossé numérique entre les hommes et les femmes en Afrique.

 

L’Alliance va créer un «mouvement» qui se donne pour objectif de former plus de 600 000 jeunes femmes en ligne au Nigeria et au Kenya au cours des 3 prochaines années.

 

Les partenaires de l’Alliance vont conjuguer leurs efforts pour transformer les vies et les moyens de subsistance des filles et des femmes en Afrique grâce à une alphabétisation numérique, un contenu pertinent, l’élaboration des politiques, et le réseautage en ligne. L’Alliance présentera aux filles et femmes les avantages d’internet qui peuvent transformer leur existence. Tous les partenaires ont un intérêt commun, celui d’améliorer l’accès et l’utilisation d’internet pour promouvoir les avantages socio-économiques pour toutes afin d’amener plus de filles et de femmes sur le Web. Cet effort permettra d’accroître les possibilités pour les filles et femmes de générer des revenus plus élevés, de recevoir une éducation de qualité, d’accroître leur sentiment d’autonomie et d’équité, d’étendre leurs réseaux de soutien, et d’accroître leur participation politique.

 

Pour combler le fossé numérique entre les hommes et les femmes, la formation portera sur :

 

L’alphabétisation numérique: l’intégration de l’alphabétisation numérique dans les programmes de genre et de développement permet aux femmes d’accéder au matériel, logiciels, une connectivité internet, et un soutien continu. Avec les plates-formes mobiles, les femmes et filles peuvent suivre différents parcours d’apprentissage à travers une variété de canaux, comme une plate-forme d’apprentissage mobile et téléphone et tablette applications.

Connaissances et prise de parole: les médias numériques ont aujourd’hui le pouvoir de mettre en relation les filles et femmes et leur donner la parole. Adresser cette problématique par la mise à disposition de contenus pertinents à travers des réseaux de paires est essentielle. L’internet peut autonomiser les femmes et filles en leur offrant la possibilité de communiquer avec les gens à l’extérieur de leurs communautés, qui, à son tour, crée une forte incitation pour ces femmes et filles de continuer à utiliser les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Ceci permettra à long terme d’accroître la confiance et l’expression des femmes et filles.

 

Les opportunités économiques: l’utilisation d’internet peut accroître les possibilités pour les femmes et filles en matière d’emploi, de travail en ligne, ou d’amélioration de leurs affaires. De plus, les possibilités d’emploi TIC à travers la formation professionnelle peuvent générer des opportunités économiques et sociales pour les personnes employées, leurs familles, et leurs communautés.

 

Le «mouvement»: la collaborations au niveau du système peut favoriser l’intégration des femmes et filles dans la société de l’information. Ensemble, les partenaires de l’Alliance vont créer un mouvement pour relever les défis du fossé entre les hommes et les femmes pour l’accès à internet par la construction, la promotion et le soutien d’un écosystème de partenaires.

 

Traduction libre d’un texte de USAID.org