Don't Miss

La Technique Feynman pour maîtriser en trois étapes n’importe quelle matière

Vous avez toujours voulu maîtriser des concepts nouveaux ? Si oui, cette contribution de Richard Feynman, Prix Nobel de physique va vous intéresser. En effet, il a inventé une technique simple qui vous permet en trois étapes de maîtriser n’importe quelle matière.

Étape 1 : enseignez-la à un enfant

Prenez une page blanche, commencez en haut, et écrivez tout ce que vous savez sur le sujet. Mais faites-le non pas comme vous le feriez en parlant à votre ami intelligent, mais à un enfant de huit ans avec juste assez de connaissances pour comprendre le vocabulaire de base et des relations conceptuelles simples. Très souvent, on croit connaître un sujet, mais on se masque (y compris à soi-même) derrière du jargon, pour éviter de se rendre compte qu’on ne maîtrise pas complètement un sujet. Le fait de se forcer à l’expliquer de bout en bout de manière très basique force à vraiment comprendre le sujet de l’intérieur.

Étape 2 : identifier les trous et les remplir

Si vous accomplissez l’étape 1 consciencieusement, vous allez forcément trouver des trous : des endroits où votre connaissance n’est pas complète, des étapes du raisonnement que nous ne maîtrisez pas.

C’est là que se situe l’opportunité d’approfondir sa connaissance. En effet, c’est déjà un énorme progrès, non seulement de savoir ce que l’on ne sait pas, mais d’identifier précisément les frontières de son ignorance.

C’est une fois qu’on a identifié ces trous qu’on peut retourner aux sources – un manuel d’histoire du Moyen Âge si on veut étudier l’histoire de cette période, etc. – et remplir les trous de sa connaissance. Évidemment, pour chaque sujet où on a eu un trou, on reprend à l’étape 1, qui consiste à l’expliquer sur papier à un enfant.

Étape 3 : se relire et simplifier encore

Si on a accompli les deux premières étapes, on devrait avoir de nombreuses pages de notes. Il faut déjà les relire avec un esprit neuf : est-ce que tout est bien clair ? Est-ce qu’on continue d’utiliser du jargon par endroits ? Si oui, ça veut dire que sur ces sujets-là, on n’est pas encore bien clair.

Feynman recommande alors de raconter une histoire cohérente à partir de ces notes, puis de la lire à haute voix, afin d’être vraiment imprégné du contenu, et d’être sûr que rien ne nous échappe. Ensuite, il propose une quatrième étape, optionnelle : une fois qu’on a acquis tout ce savoir, pourquoi ne pas le transmettre ?

Source: Atlantico