Don't Miss

L'analyse de l'apprentissage pour un apprentissage personnalisé

AnApp

Dans l’apprentissage traditionnel, les apprenants doivent franchir une «ligne d’arrivée» en empruntant le même chemin au même rythme. Peu importe si cela est trop rapide pour certains ou trop lent pour les autres. L’apprentissage personnalisé grâce à l’analyse de l’apprentissage donne une nouvelle voie.

 

En effet, au contraire de l’apprentissage traditionnel, l’apprentissage personnalisé donne la possibilité à chaque apprenant de franchir une « ligne d’arrivée » en empruntant son propre chemin à son propre rythme. Et pendant son cheminement vers cette ligne d’arrivée, ll peut obtenir des aides où et quand il en a besoin.

 

C’est à ce niveau que l’analyse de l’apprentissage prend tout son sens. En effet, elle permet d’optimiser le processus de la personnalisation de l’apprentissage à travers la collecte, l’analyse et la mise à disposition d’informations pertinentes sur chacun des apprenenats. L’analyse de l’apprentissage se fait à travers un schemas cyclique en quatre (4) phases: les données sont collectées, analysées, et les interventions sur les apprenants sont faites sur la base des résultats des analyses. Après les interventions, plus les données sont recueillies et analysées, et (peut-être différentes) interventions supplémentaires sont encore faites.

Cycle

 

L’enseignant qu’il fasse usage des technologies ou non, peut appliquer l’analyse de l’apprentisage dans sa classe selon les quatre (4) niveau…

 

Descriptif: au niveau descriptif, l’enseignant va s’intéresser à ce qui s’est passé. Pour ce faire, il va regarder les faits, les chiffres et toutes les autres données qui lui a et qui lui donne une image détaillée. Par exemple lorsq’un apprenant échoue à un test de mathématiques, l’enseignant devra chercher à savoir quels concepts qui ont été maîtrisées et ceux qui n’ont pas été.

 

Diagnostic: au niveau descriptif, l’enseignant va chercher à comprendre pourquoi est-ce arrivé. L’examen des éléments descriptifs va lui permettre d’évaluer de façon critique la raison pour laquelle un résultat n’a pas été à la hauteur. Par exemple, dans le cas de l’apprenant, l’enseignant note à partir des faits qu’il trouvé justes les questions de géométrie mais a mal travaillé en algèbre. Il va alors se poser un certains nombres de question : moins de temps de classe a été consacré au cours d’algèbre? Différents types (ou nombre) de devoirs de maison ont ils été donnés? Ces questions aideront l’enseignant à trouver des explications.

 

Prédictif: au niveau prédictif, l’enseignant va se demander ce qui aurait pu se passer ? Par exemple pour l’apprenant en Mathématiques, il pourrait se demander si celui-ci aurait mieu maitrisé le cours d’algèbre s’il avait fait X, Y, ou Z ou s’il avait procédé autrement?

 

Prescriptive: au niveau de la perspective, l’enseignant va se questionner sur comment un résultat précis peut être réalisé par l’utilisation d’éléments spécifiques? Pour se faire, il va alors se baser sur les résultats des niveaux 1,2 et 3 et de l’appliquer dans un effort pour atteindre les résultats d’apprentissage souhaité.

Niveau

 

Comme on peut le constater, en utilisant de façon intelligente les possibilités de l’analyse de l’apprentissage, l’enseignant aura plus de temps de coacher les aprenants et les guider individuellement.

Pour plus de lecture…

Beginer’s guide to learning analytics http://www.edudemic.com/4-levels-learning-analytics-graphic/

The 4 levels of learning analytics http://www.edudemic.com/guide-to-learning-analytics/