Don't Miss

L'obsession des apprenants pour les médias sociaux est une opportunité pour les enseignants

ABCI

Beaucoup d’enseignants déplorent aujourd’hui l’obsession des apprenants pour les médias sociaux et des études continuent de démontrer l’impact largement négatif des postes, des tweets et des profils sur le rendement scolaire. Pourtant, au lieu de combattre une bataille perdue d’avance, les médias-sociaux sont clairement là pour rester, le problème de l’absorption des apprenants par le Web peut peut-être vue une opportunité pour les enseignants.

 

En effet, profitant de la présence en ligne à peu près constante des apprenants comme une chance de se connecter avec eux, les enseignants peuvent trouver un nouveau contexte pour faire ce qu’ils aiment faire: enseigner. En effet, dans un récent article, Laural Devaney  explore comment, avec une planification réfléchie, les enseignants pouvaient mieux comprendre et communiquer avec les apprnenats via Twitter, Instagram et Facebook. Ainsi, l’obstacle des médias sociaux peut être effacé lorsque les enseignants décident de voir la capacité d’atteindre les apprenants à tout moment et n’importe où, comme une voie à la compréhension et à l’interaction et non un obstacle à la concentration et à l’apprentissage.

Bien que les enseignants doivent être conscients de créer des comptes professionnels (non personnelles) pour assurer la confidentialité, ils peuvent utiliser des plates-formes de médias sociaux comme de nouvelles façons d’enseigner et de partager des informations, ainsi que pour établir une connexion en ligne avec leurs apprnenats. En effet, il est révolu le temps où « mettre les apprenants au travail » signifiait attendre jusqu’à lundi matin. Avec les médias sociaux, les apprenants et les enseignants peuvent maintenant discuter des exercices et suivre les travaux à rendre à chaque étape du processus. Les enseignants peuvent créer des hashtags qui permettent aux apprenants de marquer leurs postes académiques, et par la suite, ils pourront suivre les contributions que le collectif a produit de façon créative. Les élèves peuvent à leur tour créer des groupes Facebook pour les projets de groupe que les enseignants peuvent guider et faciliter en cas de besoin. Instagram peut aussi être utilisé comme outil pour capturer des concepts visuels en temps réel dans le monde réel.

Traduction libre et partielle d’un article de FacultyFocus