Don't Miss

Malik Koné : mon regard d'Africain sur le Mooc

Malick

En commentaire du billet Mooc: 8 pistes pour décoder les modèle économique, Malick Koné met en relief l’importance du modèle économique et jette un regard d’africian sur le Mooc…

[Le modèle économique] est une nécessité car de mon point de vu les Moocs sont apparues pour répondre au changement de modèle économique que nous vivons.  Dans un des speech Sugata Mitra il rappelle que nos systèmes éducatifs ont été conçus pour former des bureaucrates capablent de gérer les empires coloniaux (lire, compter, écire).  C’est dépassé. Les Moocs ont donc émergés naturellement de façon autonme alors que nous passont de l’ère industrielle à l’ère de la connaissance ou la production la plus stratégique n’est plus la matière première mais le savoir.

Un peu comme on apprend une langue en baigant dans son contexte. Pour maîtriser les Moocs, il est bon de se pencher sur leurs mécaniques internes.  De même que les règles de grammaires  aident à maîtriser une langue. Les 8 pistes de recherche que tu relais sont donc très utiles pour baliser le chantier de défrichage qui attend la communauté de l’enseignement dans sa compréhension des Moocs.

Pour ma part, j’ai trouvé mes participations aux Moocs très enrichissantes.  L’apprentissage y est plus autonme, ce qui favorise l’approche contructiviste (apprendre en s’engageant volontairement) et j’ai apprécié les discussions par messages écris qui forcent la clarté et la concission dans l’expression et par là enclenchent les mécanismes constructionnistes (mémoriser en formulant un concept sa façon).  Il y a peut être des amélioration à apporter au Moocs avec des outils permettant de revoir et de synthétiser l’évolution de ses conceptions exprimées dans les forum. Finalement on se sent rarement seul.

Pour toutes ces raisons, je suis pour le vulgarisation des Formations à Distance (FOAD).  Mais comme pour le contenu Web, c’est de notre devoir en Afrique de produire nos propres matériaux didactiques.

Finalement, je crois qu’il va être très difficile de combiner accessibilité maximun et la notion de propriété privée.  Et jusqu’à présent je ne comprends pas bien comment on arrive à mettre du prix sur des idées.  L’heure n’est pas loin où un programme d’IA pourra créer.  C’est déjà le cas d’ailleurs quand les robots écrivent des articles de journal.

Bref.. je crois que les 8 points sont des points de départ qui nous permettrons de nous apercevoir qu’il faut complétement changer notre modèle économique.