Don't Miss

Non, internet n’est pas la cause majeure de la hausse du plagiat dans les Universités !

Avec des millions de sites Web, travaux recherches et des entrées de Wikipédia facilement accessibles, Internet est souvent cité comme une raison majeure de la hausse du plagiat. Mais une étude menée par David Ison, Assistant Professeur à l’Université de Florida semble briser ce mythe.

Dans son étude publiée dans le Journal for Academic Ethics, il a choisi au hasard 184 thèses de Doctorat écrites avant 1994. Il les a comparé à 184 thèses de Doctorat choisies toutes aussi au hasard et écrites après 2010. Il arrive au résultat qu’environ la moitié de chaque groupe de thèse contenait des matériaux non attribués à aucuns auteurs.


Mais
là où l’étude est plus explicite, c’est que l’indice de similarité moyenne pour les thèses plus anciennes, tel que mesuré par le système de détection de plagiat Turnitin, était plus élevé (14,5 pour cent) que pour les thèses les plus récentes, post-2010 (12,3 pour cent).

L’auteur de ladite étude a déclaré espérer que ses résultats contribuent à briser le mythe qui soutient que « Internet est une cause majeure de la malhonnêteté intellectuelle »...Extrait d’un article du Times Higher Education