Don't Miss

Réouverture des Universités, la Nation Ivoirienne devant ses responsabilités

 

Depuis plus de deux décennies, le système éducatif ivoirien dans son ensemble va mal et même très mal. Les causes de cette déconfitures sont multiples et ne s’auraient être attribuées seulement aux Enseignants et aux Apprenants. Ainsi, à l’occasion de la réouverture des Universités, Fraternité Matin, au lieu de se limiter aux Enseignants et Etudiants, aurait du mettre toute la Nation Ivoirienne devant ses responsabilités.  En effet, l’Education de façon générale et l’Université de façon particulière est une question de portée Nationale. Et, ce départ nouveau dans les Universités Publiques donnait une très belle occasion  d’engager toute la Nation Ivoirienne devant ses responsabilités en ce qui concerne les questions liées à l’Education.

  • Anderson

    je crois aussi que si les enseignants et les utudiants, laissent de cote tous les prejuges et les difficultes, et qu’ils prennent leurs responsabilite en main, ils pourront donner le meilleur d ‘eux meme. Il y a tellement de polemique et de mediatisation autour de cette histoire d ‘universite, qu’il faut avoir un esprit calme et degage pour faire avancer l’ecole.

    • Antoine MIAN

      Et c’est pour ne pas jeter la pierre sur les enseignants et les étudiants qu’il faut que toute la Nation soit engagée pour une Université de qualité.

  • Yacouba

    Bro, c´est un clin d´oeil qui est fait à deux acteurs directs du monde de l´éducation. Cela ne met nullement en cause la responsabilité de la Nation. Ces deux acteurs par leur capacité de réflexion et de remise en cause, doivent être en mesure de faire leur méa culpa et repartir sur de nouvelles bases. Ce qui rejaillira sur les autres acteurs. Ne pas reconnaître sa responsabilité et chercher à en accorder à d´autres serait une fuite en avant non judicieuse.

    • Antoine Mian

      C’est peut être une option. Mais de tout temps ce sont les mêmes qui sont toujours cites et rarement, les politiques, les parents et la société dans son l’entièreté. Il faut que tous les acteurs du système éducatif soient mis devant leurs responsabilités. Et je pense que ce nouveau départ était le moment indiqué

      • http://twitter.com/YACOUBAHIEN YACOUBAHIEN

        il ne faudra pas attendre que le journaliste pointe les autres acteurs, il appartient plutôt au monde universitaire ( profs et étudiants) de le faire par des réflexions, publications pertinentes etc…

        • Antoine MIAN

          Les publications sur la crise de l’école, il en existe. Pas plus tard que l’année dernière, le ROCARE a fait une journée de l’éducation consacrée à la thématique. Les résultats sont là mais ceux qui appliquent ces résultats sont les politiques. Que peut faire un Universitaire si ces résultats de recherche ne sont pas pris en compte par le décideur politique? C’est pour cela qu’il faut aussi engager tous ces acteurs et non seulement les enseignants et les étudiants

  • marlaine N’Guessan

    c’est bien beau que l’université soit ré-ouverte et c’est vraiment génial de voir tout sa!mais est ce qu’il y aura des enseignants pertinents qui pourront rehaussés le niveau puisse que la majorité est hors du pays?

    • Antoine MIAN

      Bon c’est le second combat que devra mener le ministère. parce que la masse critique d’enseignants à été mentionné dans les conditions pour une bonne reprise Universitaire

  • ZADI KORE ALBAN

    zadi kore alban orienter en sciences naturelles a abobo adjame desire permuter avec un etudiant orienter en sciences economiques a cocody contact :02609103

    • http://twitter.com/MIANSEH Antoine MIAN, Ph.D.

      je te souhaite bonne chance espérant qu’un étudiant répondra à ta demande de permutation