Don't Miss

Le vol d'ordinateurs, frein à l'intégration des Tic en Education en Afrique

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans les politiques portant sur l’intégration des TIC en Education en Afrique, il semble aujourd’hui important de tenir compte de la dimension sécuritaire.

Deux faits divers qui se sont déroulés dans deux Lycées de la Côte d’Ivoire ayant bénéficié d’une salle multimédia par la Fondation MTN CI devraient pouvoir édifier les politiques et les chercheurs:

«Le 28 avril 2014, quelque 17 ordinateurs ont été volés, dans la nuit de samedi à dimanche, au Lycée Henri Konan Bédié (HKB) de Sinfra, (Centre-ouest, région de la Marahoué)» Agence Ivoirienne de Presse (AIP)

«Dans la nuit du 6 au 7 mai 2014, le Lycée Moderne de Grand-Bassam a été visité par une bande de malfrats. Après avoir défoncé les quatre portes qui donnent accès au CDI abritant la salle multimédia, ils ont emporté les 13 ordinateurs de dotation plus mon ordinateur portable personnel » Jean Taha, Gestionnaire de la salle «Génération Numérique».

Le gestionnaire dans une salle vidée de ses ordinateurs

Le gestionnaire dans une salle vidée de ses ordinateurs

Ainsi, par la faute des malfaiteurs, ce sont trente (30) ordinateurs que le système éducatif ivoirien vient de perdre. Et par ces temps difficiles sur le plan budgétaire, ce sont des milliers d’élèves, des centaines d’enseignants et personnels administratifs de ces deux établisements qui seront privés d’ordinateurs et de connexion à Internet.

Ces deux faits divers mettent en exergue que les TIC en Education en Afrique, ce n’est pas seulement la formation, l’équipement, le contenu, un modèle économique…, c’est aussi la question de la sécurité des installations et des équipements informatiques. En effet, comme le dit l’adage, «Tout ce qui est rare est cher». Et dans un contexte de pauvreté dans nos pays d’Afrique au Sud du Sahara, tout ce qui est rare, donc cher peut être une source d’argent. L’ordinateur qui est rare, donc cher est une source potentielle d’argent. De sorte que si les équipements informatiques ne sont pas bien sécurisés, ils seront exposés à des cas de vols comme dans la situation actuelle.

Il importe dès lors que dans la mise en œuvre des diffrétents projets et politiques TIC en Education en Côte d’Ivoire, les responsables politiques de l’éducation mettent un point d’honneur sur la sécurisation des installations et des équipements informatiques. Ceci est surtout important dans le cadre des projets de partenariats publics privés tel le projet « Génération Numérque» de la Fondation MTN CI. Parce que, comme le dit un proverbe Gouro, lorsque ton ami te lave le dos (en te dotant d’équipements TIC), il faut t’aider en te lavant le ventre (par la sécurisation de ces équipements).