Don't Miss

Yeo & Kignaman-soro: les Noms et leurs significations chez les Sénoufos

Le Groupe Sénoufo est l’un des groupes les plus réputé pour l’attribution de nom au sens diverse aux enfants.

Le lieu, la date, les circonstances, l’attitude en société, les aptitudes exceptionnelles auxquelles l’on veut qu’il aspire sont certains parmi tant d’autre thèmes sur lesquels un nom peut être donné.

Le Groupe Sénoufo en lui même est un ensemble de différents sous groupe, les Nafala, les Tagbanans par exemple pour ne citer que ceux là. Mais le mode d’attribution reste le même à quelques nuance de prononciation ou d’ordre …

Le Nom peut être donné par ordre de naissance…

SENOUFO TAGBANA
1er Fils / Fille Zié / Gnele SIE/YELI
2ème Fils/ Fille Zana / Gnôh Sanga/Yah
3ème Fils/ Fille N’golo / Gnire Woloh / gnougon
4ème Fils/ Fille Bêh / Bara Piè  /  peinguin
5ème Fils/ Fille  Dôh / Zele Touho / séli
6ème Fils/ Fille Mbaha / Gnaman Pan   /  gnon
7ème Fils/ Fille Niagnanman/Gnaman Gneinin  /  nahpié
8ème Fils/ Fille Sela

Les noms en pays Senoufo sont en général très significatifs et ont un rapport avec plusieurs aspects tels que:

  • Les noms d’animaux (la poule, le singe, la vipère ,le serpent boa ) exple Fotia, Golofongongnon- ce qui ne se fait pas chez les tagbanans par exemple
  • Les jours de la semaine exple Kartia = Femme née le Diamnche – Kati ; chez les Tagbanans
  • Le lieu de la naissance (le champ, le marché, etc.) exple Kologotia = femme des route, généralement les femmes née sur la route voir dictionnaire.
  • Les jumeaux ; N’ganan, N’gantcha
  • Le moment de la naissance (pendant une fête, la pluie etc.) Zatia = femme née jour de pluie – Tagbanan exple : Sériba
  • Rendre hommage à quelqu’un exple Dokatienin = le bienfait de mon père
  • Les fétiches, …. Exple = Yassoungo – ce qui ne se fait pas chez les tagbanans

 Le nom peut aussi être donné selon les circonstances

 Chez les Tagbana

Yefounguognigui : l’homme tranquille

Fandjoh ou fanidja : caste des forgerons

 kitifolo : celui qui rendra le verdict

yofolo : enfant qui parle beaucoup

yenataba : prenez là telle qu’elle est

lamangnigui : apaiser votre cœur

siguepouho : l’enfant de la famille

yafigué : bonheur

klotamana : le pays est bon … la terre est bonne … bienvenu chez nous ( rassembleur)

yériclamantou : prenez conscience

kpoteri : le rassembbleur des chefs

péladahman : ce qui nous plait

kpamandjou : dit toujours de bonne paroles

kpahanta : nous te souhaitons d’obtenir tout ce qui est bon

kafèlehba : que l’on ne t’oubli pas peut importe où tu passe

kparagasoro : ne garde pas rancune

séhdawaganan : je n’en veu à personne

nagneiningona : si jamais il t’arrive malheur que personne n’oublie ton nom

pédia : il nous à surpris

gniantcho : qui a accouché au champs ou en chemin

kipétchourguo : je ne sais pas quoi faire

yésérignoba : ne parler pas inutilement

 

Chez les Sénoufo

Chompebin: ils n’aiment pas les hommes

Chonfôlô: propriétaire d’homme

Chonfoungo: le coeur de l’homme

Chonfoungongnon: lcoeur de l’homme est bon

Chongagnigui: quand l’homme à la santé, rien ne vaut la santé

Chongnimé: dans l’hombre de quelqu’un, sous la protection ou sous le couvert de quelqu’un.

Djobinmin: mauvaise parole,

Djobirin(djimini): difficile à dire, d’en parler

Djogatien: maitriser l’art de s’exprimer, de parler.

Djofèlèko: les bons parleurs sont finis

Djofôwôro: on n’a plus un bon parleur (Djimini)

Fagaba(djimini): c’est pas la force

Fangayargaban: ce n’est pas quelque chose qu’on force (Fodonon) , pour dire simplement qu’un (cet) enfant est un don de Dieu.

Gninninman: laisse a Dieu,

Gningnerie: appel le ciel, rend glore à Dieu

Gnidanfôlô: quelqu’un qui a de la chance, un chanceux

Gnidanfôlôgnon: un chance est meilleure, le chanceux est meilleur

Kissoripeha: que ma réussite ne vous fasse pas mal

Kitana: c‘est interressant

Kolèhe: ancienne voie.

Une contribution de Kanigui YEO et Yenataba Kignaman-SORO